Actualité
Coaching
Stages
Le livre
contact
Facebook
Français
English

Mélisse Brunet

chef d’orchestre

“En commençant la Technique Alexander, j’ai l’impression d’avoir
pénétré un monde où l’impossible devient possible tout n’étant
qu’une question de temps, de patience et d’indulgence avec
soi-même
; depuis quelques mois, j’ai tellement avancé sur tous
les plans que j’en ai le vertige.”

Professeure successivement à l’ARIAM, à l’ENSATT, au Studio des Variétés, à la Guildhall School de Londres, à l’Orchestre
des Jeunes de la Communauté Européenne (EUYO), Agnès de Brunhoff enseigne aujourd’hui au C.N.S.M.D de Paris.
Agnès coache en privé et suit tout au long de leur parcours professionnel acteurs (Clémence Poésy, Anne Consigny),
chanteurs lyriques (Romain Dayez, Julie Robard Gendre, Camille Poul, Amélie Robinault, Fiona Mc Gown), danseurs,
chefs d’orchestre (Mélisse Brunet), pianistes ( Célimène Daudet, Jean-Paul Pruna, Adam Laloum) mais aussi
des ensembles tel que le Trio Atanassov ou le Trio Sõra.

COACHING INDIVIDUEL ET EN ENSEMBLE

POUR QUI
Tout musicien
instrumentiste ou chanteur,
comédien ou danseur,
désireux d’améliorer ses
performances en scène.
Tout artiste souffrant
de restrictions vocales,
de tensions physiques
compromettant la pratique
de son instrument,
toute personne ayant dû
interrompre
sa pratique pour blessure
ou dysfonctionnement
et souhaitant retrouver le
chemin de son instrument.
Les artistes gênés
par le trac ou la réduction
de leurs moyens en
situation de représentation.
PRÉREQUIS
Cette formation ne
nécessite pas de prérequis
particulier, il faudra
néanmoins faire montre
d’une grande implication
personnelle
et de la capacité à suivre
cette démarche de manière
régulière et assidue
pour que les conditions
de réussite soient réunies.
OBJECTIFS
• Construire une relation
fiable avec son corps en en
découvrant
les mécanismes ;
• développer une
musculature efficace grâce
à une bonne dynamique
posturale ;
• trouver la détente
et les temps de pause
nécessaires
à la récupération dans
la pratique instrumentale ;
• libérer les tensions
et épanouir le son ;
• prévenir les blessures ;
• mieux gérer la fatigue
et le stress en jouant.
POINTS
FORTS
Développer des outils
pour savoir récupérer
et se détendre dans
la pratique de l’instrument
et dans l’accumulation de
la fatigue des tournées et
concerts
ou représentations.
Découvrir un accès plus
facile à l’expression de soi
à travers l’instrument,
se déployer dans une vraie
relation psycho-physique
en jouant.
PROGRAMME
Le corps au premier plan
 
1. Découvrir le fonctionnement
psycho-physique fondamental
de l’être humain à travers les principes
de la Technique Alexander (Contrôle
Primaire, directions, inhibition,
observation) dans les postures
quotidiennes. La pensée alliée
du corps, le travail sur la chaise,
à la table, debout, la respiration.
 
2. Reconnaître les tensions inutiles
liées à la force des habitudes
et aux perceptions sensorielles non
fiables qu’elles engendrent.
 
3. Inhiber la reproduction des
habitudes pour permettre à une
nouvelle façon de s’organiser
et aux tensions de ne pas se mettre
en place systématiquement.
Le dialogue corps / instrument
 
1. Reprendre les principes
de la Technique Alexander
et appliquer les principes dans
la position debout ou assise avec
son instrument, travailler l’approche
du geste avec l’inhibition,
les directions, le contrôle primaire,
en essayant de rester dans son dos
déployé, et de ne pas retourner dans
la restriction du geste habituel.
 
2. Observer devant un miroir
la préparation avec l’instrument avant
de jouer, ou de dire un texte,
et continuer à pratiquer les procédures
Alexander en commençant à jouer
ou déclamer ou chanter. Le bon usage
corporel est privilégié par rapport
au geste musical, ce qui amène
à s’interrompre et recommencer
dès que l’on se désorganise
corporellement.
Interprétation
 
1. Exécution d’un morceau ou d’un
texte, à la manière dont on le fait
habituellement et observation
de ce qui reste du travail avec
la Technique Alexander sur le corps.
Prise de conscience de l’oubli du corps
voire de sa distorsion pour le mettre
au service de la musique ou du jeu
 
2. Approche du morceau
en partenariat avec le corps, temps
de penser, continuer à s’occuper
de l’instrument n°1, le corps, en même
temps que le second, l’instrument
de musique: constat parfois conflictuel
mais qui à force de répétition permet
de goûter à la puissance du corps
déployé dans la musique.
 
3. Travail sur le phrasé en liaison
avec la dynamique de la pulsation
corporelle.
 
4. Travail des nuances
et de l’expressivité dans un geste
indirect sans danger.
PROPOSITION DE FORMATION
Coaching individuel sur 20 heures
Partage des séances (chacune d’une durée d’une heure)
en préparation Alexander et travail à l’instrument
ou au texte.
Coaching en ensemble musical
(quatuors, trios, duos...)
• Initiation individuelle à la Technique Alexander (séances
à programmer avec chaque membre du groupe) : 1 h ;
• Pratique collective : 3 h ;
• Application à une œuvre du répertoire que le groupe
pratique ;
• Jeu de l’œuvre, reprise passage par passage ensemble
et travail sur chacun pendant qu’il joue.

La formation se déroule au studio du CFTA ou sur le lieu de répétition du groupe.

Prise de rendez-vous ici

lecteurlecteur